Vide-greniers du comité des fêtes. Miroir de la crise – Tonquédec


Liliane (à droite) ne se départit pas de sa bonne humeur en dépit de sa situation précaire.
Liliane (à droite) ne se départit pas de sa bonne humeur en dépit de sa situation précaire.

Le comité des fêtes n’a eu aucun mal à remplir la totalité de la salle polyvalente, dimanche, lors de son premier vide-greniers de l’année. « Les mètres linéaires étaient réservés depuis longtemps et nous avons même accepté des exposants en extérieur », constatait Joëlle Nicolas à son poste de trésorière du comité, présidé par Christophe Morellec.

En guise de trésorerie, il a suffi de quelques mots aimables échangés entre Liliane et un couple de clients pour voir se révéler les situations financières compliquées, qui obligent des personnes à s’établir comme vendeuses lors des vide-greniers. Liliane déclare d’emblée qu’elle est « Gilet jaune, parce que sa retraite ne suffit pas à rembourser un trop-perçu que l’administration lui réclame à la suite d’une indemnisation après une transfusion sanguine qui lui a fait contracter l’hépatite C ! Vous vous rendez compte, à mon âge, à la retraite, je suis obligée de prendre un statut d’auto-entrepreneur ! », s’indigne la vendeuse, en notifiant le prix d’un vieux fer à repasser à sa cliente. La conversation débouche inexorablement sur « les changements profonds qui devraient intervenir dans les rémunérations des pauvres par rapport aux nantis ». C’est cela aussi la sociologie des vide-greniers, par ailleurs inépuisables sources de réflexion sur des objets qui ont marqué leur époque.

Le prochain vide-greniers du comité des fêtes aura lieu le lundi de Pentecôte, 10 juin, en extérieur cette fois.

Contact
Tél. 06 73 46 16 88.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *