une alternative pour les jeunes

Un vrai phénomène. Ce sont des millions de personnes qui décident de se mettre à leur compte depuis 2009, date à laquelle le régime d’auto-entrepreneur voit le jour. Soit 1 183,000 micro-entreprises créés en fin d’année 2017 selon la source Bereglo. Aujourd’hui, une étude mené par Opinionway montre que 88% des jeunes entre 18 et 30 ans sont satisfaits d’être leur propre patron. Et c’est 60% qui ont envie de monter leur entreprise. Bien-être, beauté, bio ou créations, le nombre de femmes entreprenantes augmentent. Parmi elles, Virginie Wallerant, 32 ans, a opté pour le statut de vendeuse indépendante. Selon elle, c’est « une question de pratique » au niveau du déplacement : « je n’ai pas à me déplacer en boutique sans savoir si j’aurais des clientes. Et aussi j’aime être libre et pouvoir travailler où je veux ». En effet, pour certains être indépendant est non seulement une nouvelle porte à l’emploi mais également une autre façon de travailler. Sans contraintes, des heures libres et pas de pression, c’est pour cela que Virginie préfère ce tout autre régime que le salariat. Quant à Annaïg Lecoq, 26 ans, auto-entrepreneuse de Miss coq’cotte création, c’est l’aspect entrepreneuriat qu’elle aime: « ce qui est cool en tant qu’auto-entrepreneur c’est d’être son propre patron et de pouvoir entreprendre des choses que l’on souhaite ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *