Un contrôle inopiné dans son garage le conduit devant le tribunal

Avant que le prévenu ne ressorte libre du tribunal d’Arras, la semaine dernière, le président a eu un conseil à son attention : l’exercice du travail dissimulé, quand il est constitué et fait l’objet de récidive, « 
peut aller jusqu’à l’interdiction d’exercer dans ce secteur
 ». Celui, concernant l’intéressé étant la réparation automobile.

Dans son garage situé dans l’Arrageois, le quadragénaire avait fait l’objet le 24 mai 2016 d’un contrôle inopiné dans le cadre, justement, de la lutte contre le travail dissimulé….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *