Travail au noir, camions non payés… Prison ferme pour un transporteur

Pendant trois ans, un entrepreneur a dirigé une société de transport en toute illégalité : il ne déclarait pas ses chauffeurs qui n’avaient pas de fiches de paie, ne déclarait pas son chiffre d’affaires, ne payait pas les locations des camions, etc. Il a été condamné à deux ans de prison ferme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *