Stop Arnaques France contre les escrocs sur Facebook

Frédéric Grenier est né à Roussillon en 1970. Il a habité Salaise-sur-Sanne et s’il travaille aujourd’hui du côté de Bourg-en-Bresse (Ain), sa famille est restée dans l’agglo roussillonnaise où il revient régulièrement. Diplômé d’un BTS en gestion d’hôtellerie-restauration, aujourd’hui auto-entrepreneur, sa vie professionnelle a déjà été riche et variée. Passionné d’informatique depuis l’enfance (« Très jeune, j’ai eu la chance que mes parents m’offrent un ordinateur »), Frédéric a aujourd’hui intégré un groupe qui traque les arnaques sur Facebook. Il fait ainsi partie d’un groupe de six administrateurs et modérateurs bénévoles. Ils ont, d’une part créé le groupe Facebook, Stop Arnaques France, aujourd’hui complété par une chaîne Youtube pour dénoncer les méthodes utilisées par les escrocs et informer sur la façon de lutter contre eux. Un site internet est en cours de construction. D’autre part, en tant que modérateurs, ils interviennent aussi pour une trentaine de sites partenaires comme, pour ce qui est de la région, Le Bon Coin Grenoble ou le Bon Plan Lyon, afin de pister les éventuelles arnaques et valider ou supprimer des annonces.

Facebook joue le jeu

« Ce groupe est né de l’idée d’une amie dont l’un des proches a subi ce genre de désagrément », raconte Frédéric Grenier. « En fait, notre équipe est disséminée un peu partout en France. Dès qu’un de nos membres nous informe d’une annonce douteuse, nous procédons à une vérification soigneuse et nous signalons les arnaques auprès de Facebook afin de faire supprimer les annonces et les profils frauduleux. Il faut admettre que nous possédons de bons rapports avec Facebook qui joue le jeu et même très rapidement ; nous en tirons donc une crédibilité certaine », souligne Frédéric. « Notre rôle est donc d’aider les gens, mais nous avons aussi un rôle de consultant » poursuit-il.

Ainsi, les administrateurs possèdent souvent leurs spécialités et leurs domaines d’action : ils s’adjoignent aussi les conseils de personnes référentes, dont ils ne souhaitent pas dévoiler les fonctions, mais qui sont très au fait des escroqueries et de la façon dont on peut les combattre.

Au final, Frédéric Grenier l’explique clairement : l’action du groupe auquel il appartient doit permettre aux consommateurs de reconnaître les éventuelles fraudes afin de ne pas le subir. Avec un peu de bons sens et un peu de pratique, les annonces et les photos litigieuses sont souvent facilement décelables.

Un groupe Facebook

https ://facebook.com/groups/StopArnaquesFrance/

Une chaîne Youtube

https ://www.youtube.com/channel/UC30mB03mBXpGhBWwAICFCHg

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *