Retraite. Le désarroi d’un Concarnois – Concarneau


(Photo d’illustration)

Michel Lehnebach a 62 ans et aspire à une retraite bien méritée, à laquelle il est censé avoir droit en juin prochain. Pourtant, il n’est pas sûr de toucher son dû. En cause, un imbroglio administratif dont il ne voit pas le bout.

Jardinier-paysagiste de formation, ayant exercé son métier durant de nombreuses années, Michel Lehnebach a changé radicalement de voie, il y a une dizaine d’années, se lançant dans une activité de guérisseur-magnétiseur, à Elliant, en tant qu’auto-entrepreneur. Un changement de cap ayant eu pour conséquence un changement de caisse de retraite, conduisant à un casse-tête administratif dont il risque bien de faire les frais, dans un mois.


« Au 1er juin, je ne toucherai pas ma retraite »

« Après 43 ans de cotisations, je serai à la retraite le 1er juin, raconte ce Concarnois. Et pourtant, il est possible que je ne touche quasiment rien ». Et il explique : « J’ai mis fin à mon activité en tant qu’auto-entrepreneur en 2018. Je paie donc par échelonnement mes dernières mensualités ». Des mensualités réglées au RSI, la Sécurité sociale des indépendants. Or, le dossier est géré par la Mutualité sociale agricole (MSA), sa caisse principale, premier régime auquel il a cotisé, au début de sa carrière. « Depuis janvier, la Mutualité agricole dit avoir adressé quatre courriers au RSI, afin de faire l’état de mes cotisations, poursuit Michel Lehnebach. Mais les éléments ne sont pas envoyés. Le problème est que le RSI bloque, pour un trimestre et demi, que je paie par échelonnement. Le résultat, c’est que j’ai plus de trente ans de carrière sous un autre régime bloqués, pour ce trimestre et demi ».

En plein désarroi, il ne sait à quels saints se vouer. « Au 1er juin, je ne toucherai pas ma retraite ni mes complémentaires. Juste mes dix ans de retraite de base. Et je ne sais pas quand ça va se débloquer ». Michel Lehnebach dit n’avoir aucun recours. « Déjà que je sais que je vais avoir une petite retraite. Si en plus, on m’en bloque une grande partie… ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *