Loire 42 – Sport | Saint-Etienne: Florian Celli a réalisé l’affiche des championnats de France Elite d’athlétisme

Cette semaine, la Fédération française d’athlétisme a publié l’affiche officielle de la compétition créée par Florian Celli, un professeur des écoles et graphiste auto-entrepreneur né dans la préfecture de la Loire mais désormais domicilié à Décines.

Tout en défendant toujours les couleurs du Coquelicot 42. « J’y ai été licencié jusqu’en 2008, un peu sur les traces de mon frère jumeau Yann, avec toutefois moins de résultats en raison de pépins physiques. J’ai dû ensuite muter à Lyon athlétisme, là où je m’entraînais en fait. »

Favoriser un graphiste local

Avant de réintégrer la formation forézienne, il y a deux ans : « Bien que j’aie mis quelque peu un terme à ma carrière, je donne encore un coup de main dans le cadre des Interclubs. J’accepte de bonne grâce de lancer le javelot parce que je retrouve le maillot de mon club fétiche, mon club de cœur. »

Pour la petite histoire de l’affiche, tout est parti d’un appel à candidature lancé par la Fédération, « qui se laisse la liberté de favoriser un graphiste local sans que cela ne soit une obligation non plus », précise Florian Celli.

Lequel a déjà eu l’occasion de travailler avec elle par le passé, « pour des visuels d’autres championnats. Pas les Elite qui représentent le Graal mais pour les Nationaux, les France jeunes ou d’épreuves combinées. »

Sa proposition, appuyée par Pierre Gardet, le président du Coquelicot 42 – « Je le remercie de l’avoir bien présentée pour qu’elle puisse être validée » -, a reçu le feu vert de l’instance nationale il y a quelques semaines. « On avait deux pistes créatives à proposer. C’est une grande satisfaction pour moi. Je ne m’y attendais pas forcément parce que je ne savais rien des autres productions. »

Dès lors, tout s’est enchaîné : « J’ai été en contact avec le chargé de communication à la Fédération, qui m’a fait passer un cahier des charges relativement précis, avec plein de critères à remplir, notamment en ce qui concerne la présence des six athlètes présents sur l’affiche (1).

« Même si logo de la ville n’est pas vert, dans l’imaginaire collectif, c’est bien cette couleur qui y fait référence »

Il fallait aussi, bien évidemment, qu’il y ait un clin d’œil à la ville de Saint-Etienne, d’où la couleur verte. J’avais proposé d’autres pistes avec toujours du vert mais également le rouge coquelicot. Cependant, ce n’est pas tellement le club organisateur, c’est plus la ville d’accueil qui doit être mise en valeur.

Et même si logo de la ville n’est pas vert, dans l’imaginaire collectif, c’est bien cette couleur qui y fait référence. Ceci en sachant que l’ASSE est aussi partenaire de l’événement. Au final, on a fait pas mal de modifications jusqu’à aboutir à l’affiche validée et publiée ce mercredi en fin d’après-midi. »

Pour une compétition qui s’inscrit comme le point d’orgue des commémorations du centenaire du Coquelicot 42. « A ce sujet, j’ai réalisé toutes les créations graphiques et le nouveau logo. C’est une source de fierté et une grande gratitude pour moi que de pouvoir porter ce maillot.

J’ai mis énormément de temps à le dessiner car il s’agissait d’une tâche éminemment importante à mes yeux. Celle aussi de pouvoir rendre au club tout ce qu’il m’a donné, du point de vue de ma construction personnelle et sociale durant mes jeunes années. J’ai été très fier et satisfait de voir qu’il a adopté. »

(1)  Mélina Robert-Michon, Renelle Lamotte, Renaud Lavillenie, Solène Ndama, Kevin Mayer et Pierre-Ambroise Bosse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *