La startup Legalstart lève entre 15 et 20 millions d’euros

Ce mardi 12 mars, la startup française Legalstart a révélé qu’elle avait levé entre 15 et 20 millions d’euros lors d’une série A menée auprès du fonds ISAI. Avec ce montant, elle prévoit d’investir dans une nouvelle offre B2B tout en recrutant une quarantaine de personnes au cours de l’année 2019.

Legalstart prévoit de développer une offre B2B

Fondée en 2013, la jeune pousse Legalstart se focalise sur les démarches administratives en ligne, de façon à aider les auto-entrepreneurs et les TPE/PME. Sur le site web du groupe, il est possible de modifier ses statuts, de déposer une marque, mais aussi de créer une entreprise ou une association. Actuellement, la startup collabore avec une soixantaine de personnes, si bien qu’elle devrait atteindre les cent employés au cours de l’année 2019 grâce à cet investissement.

Au sujet de ses projets, la jeune pousse évoque au Journal du Net sa volonté de « faire converger la partie documentaire, la partie information/assistance et la partie conseil personnalisé à plus forte valeur ajoutée et permettre à chaque entrepreneur de composer son offre de manière modulaire ».

À ce jour, Legalstart a séduit plus de 100 000 entrepreneurs, au point que la startup est devenue un poids lourd dans le secteur des legaltech en France. Au sujet de la nouvelle participation minoritaire d’ISAI, les cofondateurs de la startup, Pierre Aïdan et Timothée Rambaud déclarent : « Nous nous réjouissons d’accueillir ISAI à nos côtés. 5 ans après notre lancement, le marché s’est considérablement développé et les opportunités de croissance sont nombreuses. L’expérience et les moyens d’un fonds d’entrepreneurs comme ISAI seront très bénéfiques pour accélérer notre croissance ».

Legalstart a également indiqué qu’elle souhaitait se concentrer sur le développement du mobile, qui représente déjà 50% du trafic.

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *