Assistante maternelle – Réglementation et actualité

Des groupes d’assistance maternelle existent dans la plupart des pays. En Finlande, en Suède et au Danemark, les assistants salariés sont tenus de coopérer pour mettre en place un système de garde et de remplacement en cas de maladie ou d’incapacité de prendre en charge les enfants qui leur sont confiés. Au Royaume-Uni et en Allemagne, certaines assistantes maternelles ont choisi de travailler en groupe pour s’entraider et pour échanger leurs expériences, mais très souvent aussi pour obtenir une meilleure couverture d’assurance.


L’histoire des soins maternels est étroitement liée à celle de l’industrialisation. Dans le passé, le nombre de mères qui travaillaient avec de jeunes enfants était très important, mais dans les zones rurales, la garde des enfants était souvent confiée à des membres de la famille et à des organisations sociales (qui, dans de nombreux pays, continuent de jouer un rôle important dans la garde des enfants). Lorsque les industries ont besoin de main-d’œuvre, la plupart des gens n’ont d’autre choix que de quitter leur famille et d’émigrer en ville pour trouver un emploi, ce qui accroît le besoin de garde des enfants en dehors de la famille. Ce phénomène a été constaté dans différents pays à différents moments.


Pour les enfants de plus de trois ans et ceux déjà scolarisés, l’assistante maternelle joue un rôle moins important. Dans les pays où les jardins d’enfants sont accessibles à presque tous les enfants à partir de trois ans, les services maternels n’offrent donc qu’un service de garde supplémentaire en dehors des heures de classe. Dans d’autres cas, les assistantes maternelles continuent souvent de s’occuper d’enfants à temps plein jusqu’à ce qu’ils aient atteint l’âge de la scolarité obligatoire.


Dans la plupart des pays dotés d’installations d’assistance maternelle, les assistants ont accès à la formation continue. Dans ces pays, les autorités locales ou les organisations qui gèrent ces structures rendent souvent cette formation obligatoire et payée en permanence. Une formation continue est parfois proposée à des assistants indépendants, généralement par des organisations de soutien, mais dans ce cas, la formation est rarement obligatoire et payante.

syndicat assmat

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *